LACROIX Electronics

Capital humain

Interviews croisées au cœur de l’usine : retour sur expérience, évolution professionnelle et compétences clés sont les maîtres mots.

Lieu de travail, lieu de vie, l’usine est également un concentré de rencontres : des amitiés naissent, des couples se forment et certains y travaillent même en famille. Dans notre site de production français, nous avons rencontré deux couples mère-fille, Sophie & Sandrine, Évelyne & Lucie. Leurs métiers et leurs expériences divergent, mais toutes partagent la même envie de travailler ensemble.

Témoignage

  • Depuis vos débuts chez LACROIX Electronics, quels ont été pour vous les changements majeurs ?

    LACROIXElectronics_EvelyneCussonneau.jpg
    ÉC :

    C’est incroyable la façon avec laquelle la société a évolué depuis mon arrivée. J’ai toujours l’image d’une petite structure familiale dans laquelle nous étions à peine une centaine. Aujourd’hui, l’entreprise rayonne à l’international avec un bureau d’études et des unités de production en France, en Allemagne, en Pologne et en Tunisie et nous sommes des milliers ! La modernisation des outils de production a grandement facilité notre travail, tant en termes de production que de confort.

    LACROIXElectronics_SophieBrebion
    SB :

    Nos activités se sont diversifiées, comme nos missions. À mes débuts, il y a 12 ans, nous assemblions surtout des cartes électroniques. Maintenant, nous produisons des ensembles conçus par notre bureau d’études. Nous avons beaucoup plus de challenges à relever et il n’y a pas deux semaines identiques, c’est ce qui est motivant !

  • Comment se sont déroulés vos parcours et évolutions professionnels ?

    LACROIXElectronics_LucieMarc
    LM :

    Arrivée dans l’entreprise à l’âge de 19 ans, j’ai travaillé dans différents secteurs de production. Cela m’a permis d’avoir une vision globale de la société. Après plusieurs années d’expérience, mes responsables m’ont proposé de devenir chef d’équipe. J’ai alors suivi une formation en interne et je dirige aujourd’hui une trentaine de personnes.

    LACROIXElectronics_SandrineLeau
    SL :

    Mon parcours est assez similaire à celui de Lucie. En tant qu’opératrice de brasage, je me suis formée en interne pour passer différents échelons de compétences jusqu’à obtenir le niveau de qualification H3. Grâce à ce niveau, j’ai pu accéder à un poste au service prototype où chaque semaine est un nouveau défi !  

  • Pouvez-vous résumer en quelques mots les compétences nécessaires pour travailler chez LACROIX Electronics ?

    LACROIXElectronics_SophieBrebion
    SB :

    La dextérité, l’organisation et la minutie sont selon moi les compétences clés pour travailler dans la sous-traitance électronique.

    LACROIXElectronics_LucieMarc
    LM :

    La communication et la réactivité. En effet, je travaille sur des produits sensibles issus du secteur avionique civile et défense. Dans ce contexte, les enjeux liés au partage d’information avec mes collègues sont primordiaux pour réaliser des produits qui sont bien évidemment 100% fonctionnels.

Le projet de création d’une nouvelle usine « Symbiose » plus moderne et plus connectée va apporter de nombreuses évolutions dans le quotidien de ces collaboratrices. Toutes les 4 ont hâte de découvrir cette future usine !

Inteviewées :

  • Évelyne, Opératrice magasin
  • Sandrine, Opératrice de brasage
  • Sophie, Opératrice CMS
  • Lucie, Chef d’équipe