LACROIX Electronics

Capital humain

2 846, nombre d’heures de formations dispensées au cours des six derniers mois, déjà plus que l’année précédente.

Chez LACROIX Electronics, nous faisons de la montée en compétence de nos salariés un atout pour répondre aux besoins complexes de clients exigeants. Très attachés à notre programme de formation, nous encourageons la polyvalence et proposons certains modules de notre catalogue à l’externe.

Dans le secteur aéronautique, la marge d’erreur proche du zéro absolu nécessite, sur des machines de pointe, l’intervention d’un personnel hautement qualifié. Les exigences habituelles, relatives aux normes IPC A 600, 610 et 620 – respectivement le contrôle des circuits imprimés vierges, celui des cartes montées et câblées avec les composants et la réalisation d’assemblages mettant en œuvre du câblage filaire – doivent être maitrisées au niveau le plus élevé, de classe 3.

Pour l’atteindre, nos opérateurs aéronautiques suivent un parcours de formation dense et poussé, qui commence dès leur arrivée par un bloc de 4 heures, en plus du module dédié à la sécurité : rappel des règles de bases, de la tenue règlementaire et du bon usage du matériel, sensibilisation aux risques liés aux machines et aux pièces en mouvement. S’ouvre ensuite une kyrielle de formations techniques – plus de 70 au catalogue – disposant pour certaines de plusieurs niveaux et pouvant représenter plusieurs dizaines d’heures.

LACROIXElectronics_CelinePasquier

A titre d’exemple, l’étape du brasage demande, à elle seule, un module de 35 heures, et ce juste pour les bases. Elle est suivie d’un deuxième module plus perfectionné d’un temps équivalent, puis d’un troisième de 70 heures incluant notamment les modifications filaires complexes, indispensables dans l’industrie aéronautique pour mettre à niveau des produits.

Céline Pasquier
Spécialiste de la formation aéronautique

Multiples avantages de la polycompétence

Les formations théoriques sont dispensées en petit groupe d’une dizaine de personnes au plus. L’apprentissage pratique se fait, quant à lui, quasi systématiquement en individuel. Le tout va croissant, puisque les formations dispensées pendant les six derniers mois ont déjà dépassé celles de l’année 2018 avec pas moins de 2846 heures.

Ces formations permettent aux salariés de renforcer leurs compétences, d’évoluer au sein de l’entreprise et de pallier au manque de formations certifiantes dans les écoles. Autrefois hyper spécialisés et cantonnés à une tâche précise, nos opérateurs sont aujourd’hui davantage polyvalents : ils travaillent sur plusieurs étapes de fabrication des cartes électroniques.


Cette polyvalence favorise également la souplesse dans la production en s’adaptant plus facilement à la demande des clients de chaque îlot de l’atelier.

LACROIXElectronics_StephaneRobton

Nous encourageons la polyvalence au sein de l’atelier. Cela répond à une attente des salariés, notamment de la nouvelle génération, et apporte davantage de flexibilité pour la production.

Stéphane Robton
Responsable de la Formation Technique et chargé de Qualité Système RH

Les formations, en module ou sur mesure, sont également accessibles à l’externe, les classes mélangent d’ailleurs salariés de LACROIX Electronics et extérieurs bienvenus.

 

Retrouvez dans quelques jours un troisième article dédié à l’aéronautique… Direction les coulisses du vernissage de nos produits électroniques.