LACROIX Electronics

Marchés Offre Smart industry Stratégie

Dans ce troisième épisode, nous donnons Carte Blanche à Dominique Maisonneuve, Responsable Smart Industry de l’activité Electronics de LACROIX depuis 2017.
Avec lui, nous repoussons les limites de l’industrie 4.0. À travers son retour d’expérience, il revient sur les réussites, les expérimentations technologiques mais aussi les points d’amélioration des premières années Smart Industry de l’entreprise. Il nous parle également du partenariat prometteur avec Orange et du paradoxe d’une industrie électronique normée.

Bonne écoute !

Ce qui est captivant dans la Smart Industry, c’est qu’une vraie tendance s’installe. Je ne sais pas si on peut parler de révolution mais en tous cas, on doit s’inscrire sur le long terme.

LACROIXElectronics_DominiqueMaisonneuve

Si nos choix ne se portent que sur des choses qui sont rentables à court terme, on se coupe la possibilité d’expérimenter des nouveautés.

Dominique Maisonneuve
Responsable Smart Industry de l’activité Electronics de LACROIX

Un épisode podcast sur l’industrie 4.0

L’amélioration de la performance industrielle grâce à la Smart Industry

Comme le définit Dominique Maisonneuve, la Smart Industry, c’est beaucoup de nouvelles technologies et d’expérimentations pour un seul et même objectif : améliorer notre performance industrielle. En proposant de nouveaux services à nos clients et fournisseurs, la compétitivité de l’entreprise se développe et cela participe à l’accroissement de la performance globale.

 

Le temps long de la Smart Industry

Après 3 ans de déploiement de notre stratégie Smart Industry, Dominique Maisonneuve observe que la Smart Industry s’inscrit dans un temps long. Il cite 3 facteurs principaux qui expliquent cette temporalité :

  • Les nouvelles technologies ne sont pas des outils magiques, il faut du temps pour que les équipes adoptent les solutions et que celles-ci deviennent matures.
  • L’industrie électronique est une industrie très normée, régie par des contrats, des audits.
  • Les investissements doivent être étalés sur le long terme, de manière raisonnable.

 

Les champs d’expérimentation offerts par la Smart Industry

La Smart Industry permet d’expérimenter de nombreux sujets. Dominique Maisonneuve mentionne notamment :

  • la gestion de la data, à travers le data analytics et les outils d’intelligence artificielle
  • la vision industrielle pour des équipements de contrôle notamment, avec le machine learning
  • le parcours client, de la gestion de la demande client à son traitement
  • le changement de MES (Manufacturing Executing System), le système de pilotage de la production
  • l’introduction de la réalité augmentée, notamment par de la projection d’image
  • la digitalisation et la simplification de l’environnement digital de l’opérateur avec l’appropriation des outils digitaux

 

La co-innovation avec Orange

Un partenariat de co-innovation lie LACROIX et Orange. L’entreprise de télécommunication expérimente la technologie de la 5G en milieu industriel et notamment au sein de l’usine électronique française de LACROIX.

Nous sommes très fiers de pouvoir collaborer avec Orange. C’est une très belle vitrine pour nous et cela nous permet de nous positionner sur les usages de demain.

Dominique Maisonneuve en quelques mots

Ingénieur de production de formation, il débute sa carrière dans l’automobile chez Magneti Marelli. En 2005, il rejoint de l’activité Electronics de LACROIX où il mène notamment des projets de transfert entre les usines française, polonaise et tunisienne. C’est en 2017 qu’il prend la fonction de Responsable Smart Industry pour assurer le déploiement du programme 4.0 dans l’entreprise, accompagner l’amélioration continue et favoriser l’exploration de nouvelles technologies.

 

À propos de Carte Blanche

Dans Carte Blanche, le podcast de LACROIX qui vous connecte à l’industrie électronique du futur, les invités donnent leur vision de la Smart Industry, du futur de l’IoT industriel et partagent les coulisses de la conception et de la production électronique. Ils racontent leurs histoires et ouvrent les portes de cette entreprise 4.0.

À quoi ressemblera l’industrie électronique du futur ? Comment accompagner cette transformation majeure ? Quels sont les grands enjeux industriels de demain ? Autant de questions auxquelles répondent les collaborateurs de l’activité Electronics de LACROIX qui ont Carte Blanche dans ce podcast.

Carte Blanche est disponible sur les plateformes traditionnelles : Deezer, Spotify, Youtube, Google Podcasts, Ausha et SoundCloud.

 

Carte Blanche – Saison 1


Carte Blanche #1 – Stéphane Klajzyngier – En route pour 2020 !

ÉCOUTER LE PODCAST

 


Carte Blanche #2 –
Emmanuel Thommerel – L’industrie à l’ère de la data

ÉCOUTER LE PODCAST

 


Carte Blanche #3 – Dominique Maisonneuve – Un regard sur la Smart Industry

ÉCOUTER LE PODCAST

 


Carte Blanche #4 – Emmanuelle Landru – Parole d’une directrice d’usine engagée

ÉCOUTER LE PODCAST

 


Carte Blanche #5 – Stéphane Henry – L’industrie électronique, entre recherche et science-fiction

ÉCOUTER LE PODCAST

 


Carte Blanche #6 – Benjamin Gauchenot – La passion de l’excellence opérationnelle

ÉCOUTER LE PODCAST

 

Carte Blanche – Saison 2

Dans cette nouvelle saison, nous accordons une place toute particulière à nos clients, à nos fournisseurs et à l’ensemble de notre écosystème business. Vous découvrirez aussi des réponses inattendues de portrait chinois…
Le format Carte Blanche reste le même : des collaborateurs de l’Activité Electronics de LACROIX engagés qui confient leur expérience durant 7 min.


Carte Blanche #7 – Jérôme Rouland – La relation client avant tout

ÉCOUTER LE PODCAST

 


Carte Blanche #8 – Dominique Chanteau – Une stratégie achats humaine et responsable

ÉCOUTER LE PODCAST

 


Carte Blanche #9 – Alban-Thomas Beduneau – L’avenir aux côtés de nos clients

ÉCOUTER LE PODCAST

 

 

Carte Blanche #10 (épisode à venir)

Patience… Nous travaillons sur le prochain épisode.

 

 

S’abonner pour recevoir en exclusivité les prochains épisodes de Carte Blanche

Merci de renseigner les éléments suivants :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.