LACROIX Electronics

Capital Humain

Grâce à la coopération entre LACROIX et d’autres sociétés électroniques, la prestigieuse université technologique de Gdansk, en Pologne, va ouvrir une formation dédiée à l’électronique début 2021. L’ambition ? Former les prochaines recrues de l’usine de Kwidzyn, située à une centaine de kilomètres.

Joanna Gil, Directrice des Ressources Humaines de l’usine polonaise de l’activité Electronics de LACROIX, y travaille depuis son arrivée en novembre 2019. Et ce n’est pas la seule. Les études de troisième cycle en ingénierie de production électronique sont en passe de devenir réalité à Gdansk. A la grande satisfaction de Joanna, ce programme s’est construit des besoins de l’entreprise.

lacroixelectronics_joannagil_kwidzyn

Il existe un besoin important d’ingénieurs en Pologne, en particulier dans la filière électronique et dans notre région. Au sein de l’activité Electronics de LACROIX, nous militons activement pour y remédier, notamment auprès des écoles. Grâce à ce partenariat, nous pourrons former les meilleurs profils pour notre site.

Joanna Gil
Directrice des Ressources Humaines de l’usine polonaise de l'activité Electronics de LACROIX

Les études du troisième cycle sont ouvertes à tous et se déroulent sur une année. Il s’agit de la première formation en Pologne qui permet aux étudiants de se familiariser avec le processus de production d’appareil électronique dans la pratique. Centrées sur l’électronique, elles n’en négligent pas pour autant l’apprentissage de savoirs-êtres utiles aux futurs cadres : management d’équipe, communication, résolution de conflits.

 

Intérêts communs pour l’emploi et la formation

Pour l’ouverture de cette section, c’est tout le bassin d’entreprises locales de l’électronique qui s’est associé : LACROIX, Flex, Jabil, Assel, Radmor et Kitron.

Cette promotion sera composée d’au moins seize personnes et assistera aux premiers cours en février prochain. Mélangé aux autres étudiants, le gros des troupes est pour l’instant composé de salariés des sociétés partenaires, amenés à monter demain en compétences et pourquoi pas, en grade.

Gdańsk Technical University, primée au niveau national pour son excellence, bénéficie en parallèle d’une subvention d’Etat pour développer un centre de recherches dédié à des domaines aussi variés qu’utiles à l’activité Electronics de LACROIX : robotisation, automatisation de la production, techniques innovantes de conception…Une bonne nouvelle pour la stratégie Smart Industry de l’entreprise.

 

Le rôle prépondérant de Kwidzyn

Le rapprochement de LACROIX et de l’université technologique de Gdansk s’est accompagné fin septembre de la nomination d’Andrzej Mrozik, directeur de l’usine de Kwidzyn, au Conseil économique de l’Université et ce jusqu’en 2024.

lacroixelectronics_joannagil_kwidzyn

Son rôle est important à plusieurs niveaux. Andrzej va d’abord promouvoir la filière électronique au sein de l’Université. Expert du domaine, sa crédibilité est d’autant plus forte qu’il incarne, en tant que potentiel futur employeur, un débouché concret pour les diplômés.

Joanna Gil
Directrice des Ressources Humaines de l’usine polonaise de l'activité Electronics de LACROIX

La nomination par le recteur de l’Université d’Andrzej Mrozik illustre aussi le changement d’approche au sein de l’enseignement public en Pologne, plus attentif à l’employabilité de ses étudiants et volontaire dans la meilleure connexion des programmes aux besoins des employeurs. Une démarche salutaire par les temps qui courent.