LACROIX Electronics

Offre

La plupart des produits électroniques ont un cycle de vie supérieur à 10 ans et le maintien en condition opérationnelle de la production dépend entre autres de la disponibilité des composants qui eux, peuvent avoir une durée de vie plus courte. Ainsi, au cours de son cycle de vie, un produit électronique est confronté plusieurs fois au risque d’obsolescence des composants qu’il contient.  

AdrienCheguillaume

« La maîtrise de l’obsolescence des composants est un véritable casse-tête pour nos clients auquel nous proposons une solution d’analyse rapide et économique. Dès la phase de conception du produit et jusqu’à sa mise à disposition sur le marché, nous sécurisons la production en nous assurant de la disponibilité des composants et en offrant des alternatives moins coûteuses. »

Adrien CHEGUILLAUME
Responsable Achat Nouveaux Business, LACROIX Electronics

ANALYSE APPROFONDIE DES RISQUES D’OBSOLESCENCE : 4 axes clés

Nos fournisseurs nous transmettent une alerte lorsqu’un composant arrive en fin de vie. Mais cette information ponctuelle, que nous partageons avec nos clients, ne nous permet pas d’avoir une vue d’ensemble sur toutes les références et leur disponibilité sur le long terme.

Ainsi, à la demande de nos clients, nous pouvons réaliser des analyses approfondies de la nomenclature (Bill Of Materials) qui révèlent les risques éventuels liés à tous les composants, jusqu’à plusieurs années avant leur obsolescence. Une étude détaillée grâce à laquelle nous pouvons planifier une sécurisation de l’approvisionnement pour garantir une production pérenne.

Voici un exemple :
Nous avons réalisé l’analyse de la Nomenclature pour un de nos clients du secteur Industriel, sur un produit qui contient 113 composants. Nos experts ont étudié en détail les risques d’obsolescence en se concentrant notamment sur les axes suivants : la durée de vie des composants, la disponibilité des composants sur le marché, les différentes alternatives par composant (multi-sourcing) et les contraintes environnementales

  • La durée de vie des composants 

Via cet axe, nous analysons le nombre de composant ayant un risque faible à élevé d’être obsolète sur une période de 5 ans, en utilisant les informations fournies par les fabricants. Nous pouvons ainsi anticiper la gestion de ce risque d’obsolescence très en amont.

 

  • La quantité d’alternatives, en cas de risque  

Puis, l’étude de la nomenclature nous permet de mettre en évidence le nombre de sources disponibles pour chacun des composants qu’ils soient qualifiés ou non. Ainsi, si le composant sélectionné est en fin de vie, nous pouvons étudier l’ensemble des alternatives disponibles et évaluer le risque réel d’approvisionnement. La situation idéale étant ici d’avoir un maximum de source qualifiée par référence. 

 

 

  • Le niveau de disponibilité globale du composant sur le marché  

En parallèle, nous étudions le nombre de fournisseurs pour une référence donnée. Plus le nombre de fournisseurs disposant du composant est élevé, plus le risque d’approvisionnement est faible. 

 

 

 

  • Le risque environnemental 

Le risque environnemental est également étudié, les exigences légales pouvant compromettre la vente de produits sur les différents marchés de nos clients. 

 

DES SOLUTIONS APPROPRIÉES POUR LIMITER LES RISQUES

Si l’étude de la nomenclature nous indique la fin de cycle de vie d’un composant, nous avons recours à différentes méthodes pour sécuriser l’approvisionnement :

  • Réaliser le dernier ordre d’achat ainsi que la gestion des stocks de fin de vie
  • La mise en place d’une seconde source identique
  • L’approvisionnement de composants similaires avec compatibilité pin-à-pin, possédant différentes spécifications

Toutes ces actions visent à permettre à nos clients de prolonger la durée de vie de leur produit de 5 ans en moyenne et d’éviter de nombreux coûts associés. Cette méthode est applicable à l’ensemble des secteurs d’activités de nous couvrons. Voici quelques exemples :

AdrienCheguillaume

« Quelle que soit la complexité du produit ou le marché pour lequel il est destiné, notre bureau d’études et nos experts en approvisionnement collaborent étroitement pour pérenniser la production. De l’analyse de la nomenclature à la reconception de la carte électronique, nous proposons un service complet, à moindre coût, pour que le risque d’obsolescence ne soit plus une préoccupation pour nos clients. »

Adrien CHEGUILLAUME
Responsable Achat Nouveaux Business, LACROIX Electronics

Lire aussi :

LACROIX-Electronics-Smart-story-Dfp

Comment dessiner l’avenir d’un produit dès le premier acte d’achat grâce au Design for Purchasing ?

Découvrir la smart story