LACROIX Electronics

Marchés Offre Smart industry

Pour poursuivre le déploiement de sa stratégie Smart Industry, LACROIX Electronics s’équipe des technologies de pointe pour répondre aux attentes de digitalisation et d’automatisation de ses clients. Parmi elles, le cobot d’inspection optique automatisée en fin de ligne, une machine de contrôle automatique de produits finis qui vise à renforcer la fiabilité des contrôles des cartes électroniques très complexes.

AOI EOL : Automatic Optical Inspection End of Line

 

L’inspection cobotisée : du besoin à la solution, LACROIX Electronics innove

Face à l’augmentation du nombre de produits complexes assemblés au sein de nos usines et au renforcement des points de vérification sur certaines cartes électroniques, l’entreprise a dû repenser l’étape de contrôle. L’inspection cobotisée est alors apparue comme étant la solution idéale pour favoriser à la fois la qualité, la fiabilité mais aussi le zéro défaut, enjeu majeur pour nos clients notamment issus du secteur avionique civile et défense.

LACROIXElectronics_DominiqueLaurgeau

Nous voulions développer un système automatisé permettant de réaliser du contrôle 2D et 3D pour des assemblages multi-cartes ou des produits finis intégrés, prêts à être emballés. Afin de répondre à cet impératif, notre dispositif innovant a nécessité trois ans de R&D et a mobilisé nos équipes comme nos partenaires.

Dominique Laurgeau
Equipments & Process Manager chez LACROIX Electronics

L’AOI EOL, un concentré de technologies…

  • un bras articulé cobot embarquant une caméra de 18 Mégapixels, un pavé lumineux, des lasers et lampes UV ;
  • un logiciel de traitement d’image;
  • une Interface Homme Machine (IHM) repensée ;
  • un véhicule à guidage automatique (AGV : Automated Guided Vehicle) amenant la (les) pièce(s) à inspecter ;
  • des bras indexeurs calant l’AGV au 1/100e de millimètre.

 

…qui fonctionne par étapes :

Une fois les points de contrôle localisés dans l’enveloppe d’inspection (position caméra et éclairage) et les paramètres de mesure programmés, le cobot prend des photos très haute définition pour ensuite les comparer aux résultats d’une photo témoin. Le rôle de l’AGV est de positionner automatiquement la pièce pour que le bras puisse l’inspecter sous tous les angles. Le dispositif permet ainsi un contrôle du produit optimal en 3D en exploitant la distance focale retenue selon la précision des contrôles à assurer.

 

Le fruit d’un travail collaboratif avec nos partenaires

Témoignage

  • Pour mener à bien ce projet, notre entreprise s’est entourée de différents partenaires.

    LACROIXElectronics_DominiqueLaurgeau
    DL :

    Il n’existait pas de dispositif répondant à l’ensemble de nos besoins sur le marché. Nous avons donc mis en commun nos savoir-faire et ceux de plusieurs de nos partenaires, dont STP Concept (entité de STPGroup spécialisée en R&D) et OSE Group (société experte en robotique) pour développer cette solution sur mesure de contrôle.

    Dominique Laurgeau, Equipments & Process Manager chez LACROIX Electronics

    STPConcept_ThomasVignard
    TV :

    Le défi était de mettre au point une machine avec une solution évolutive, flexible et programmable via une interface unique et ergonomique. Pour cela, nous avons conçu la cellule de toutes pièces : du châssis mécanique, à la position de l’indexeur en passant par les fonctions de contrôle et d’éclairage. Aussi, nous avons défini les différents protocoles pour que le cobot, le système de vision et l’AGV communiquent et travaillent de concert.

    Thomas Vignard, Sales Manager chez STP Concept

    Prolynk_FredericIssaly
    FI :

    Les AGV miniatures Prolynk (OSE Group) sont une alternative aux convoyeurs traditionnels dès lors que la machine nécessite de la flexibilité et de la modularité. La solution a naturellement trouvé sa place dans ce projet innovant qui nécessitait une grande adaptabilité. Merci aux équipes de LACROIX Electronics pour cette belle collaboration.

    Frédéric Issaly, Product Manager chez Prolynk, OSE Group

    LACROIXElectronics_EmilieMorice
    ÉM :

    C’est l’association de notre expertise terrain pour définir notre besoin couplé avec l’expertise métier de nos partenaires qui nous a permis d’atteindre ce résultat.

    Émilie Morice, Process Engineer chez LACROIX Electronics

     

Un contrat gagnant : plus de fiabilité et moins de pénibilité

Couleur, caractères, vernis, dimensions… de nombreux critères sont analysés par ce cobot d’inspection optique automatisé. L’outil s’adapte à des produits aux caractéristiques variées grâce aux possibilités de paramétrage. Le dispositif optique permet des mesures au 1/10e de millimètre, plus précises que l’œil humain, la répétabilité de l’opération permet également de supprimer les risques d’erreurs.

LACROIXElectronics_EmilieMorice

Pour que cette solution soit fiable à 100%, nous testons les premiers programmes pour ainsi définir les meilleures stratégies de contrôle des différents éléments. Le déploiement de la Smart industry est progressif.

Émilie Morice
Process Engineer chez LACROIX Electronics

L’AOI permet d’automatiser les tâches répétitives à faible valeur ajoutée (soit environ 70 % des opérations). Ainsi, les opérateurs hautement qualifiés peuvent se concentrer sur des points de vérification plus complexes (brasures, absence de corps étrangers ou variations de positionnements par exemple) nécessitant l’interprétation humaine. Les compétences et l’expérience de nos experts sont indispensables pour garantir le zéro défaut !