LACROIX Electronics

Article rédigé par Sergiusz Sonnenfeld 

 

À quoi pensez-vous quand on parle d’automatisation ? La comédie dramatique « Les temps modernes » de Charlie Chaplin, les grandes séries de Ford T des années 1910, les écrits science-fiction de George Orwell ou encore les entrepôts connectés d’Amazon ?

Ces différentes représentations de notre imaginaire collectif nous donnent un aperçu (parfois trompeur) de ce qu’est l’automatisation. En tant que Responsable ingénierie tests et automatisation au sein de l’activité Electronics de LACROIX, je travaille au quotidien sur des missions liées à l’automatisation.

LACROIX_SergiuszSonnenfeld_NB

Pour un industriel comme LACROIX, l’automatisation se caractérise par l’ensemble des techniques et process qui permet d’automatiser des actions répétitives à faible valeur ajoutée sur nos lignes de production.

Sergiusz Sonnenfeld
Responsable ingénierie tests et automatisation - Activité Electronics de LACROIX

L’automatisation pour nos clients, nos usines et nos collaborateurs

Vous l’avez compris, l’objectif premier de l’automatisation est d’améliorer notre performance industrielle, tout en libérant du temps pour nos opérateurs qui pourront se consacrer à des tâches plus intéressantes et plus complexes. Ainsi, la pénibilité est réduite, voire supprimée, pour certaines opérations manuelles.

Evidemment, la notion de compétitivité rentre en jeu dans cette équation. Plus notre appareil de production sera compétitif, plus nous serons attractifs pour nos clients. Accroître la productivité et notre capacité à produire en grand volume sont donc clé.

Avec la digitalisation, l’automatisation est l’un des piliers phares de notre stratégie Smart Industry que nous déployons depuis quelques années au sein de nos usines de production.

Côté clients, l’automatisation apporte de nombreux bénéfices :

  1. Un avantage compétitif de taille. En effet, l’automatisation permet d’optimiser les coûts de production et d’ainsi envisager la relocation des grandes séries en Europe et le rapprochement géographique de nos usines à celles de nos clients (on parle alors de « nearshoring »).
  2. Une qualité de production renforcée. L’automation réduit le risque de défaut qui pourrait être commis par le collaborateur, notamment sur des opérations nécessitant une grande précision. Ici, la fiabilité est de mise.
  3. Une flexibilité étendue. Dans certains cas, l’automatisation offre une plus grande flexibilité sur les cadences et les volumes produits. Les délais de production et de livraison sont donc réduits pour apporter aux clients un meilleur rapport coût / qualité / délai.

tout savoir sur notre stratégie smart industry

 

La création d’une cellule dédiée à l’automatisation chez LACROIX

Pour satisfaire les demandes croissantes de nos clients en matière de volume, de précision et de coût, nous avons créé chez LACROIX une cellule dédiée à l’automatisation. Un nouveau poste a été mis en place pour assurer la coordination de ces activités, celui de Responsable automatisation groupe (fonctionne que j’occupe aujourd’hui).

Depuis plus d’un an, une équipe transverse, répartie dans les 4 pays où sont implantées nos usines de production (France, Allemagne, Pologne et Tunisie), expérimente jour après jour de nouveaux process.

Cette organisation nous permet d’accroître notre expertise en automatisation en créant un réseau d’expert composée de 10 personnes qui échangent en permanence sur les projets en cours. La standardisation de nos procédés d’automatisation est également un pan important de notre démarche. Notre client, qu’il soit issu du secteur industriel, automobile, domotique ou avionique, doit avoir accès aux mêmes standards de production. Bien sûr, nous tenons compte des spécificités propres à chaque usine.

 

Robots, cobots… Où en sommes-nous ? 

Viennent ensuite les cobots. Il s’agit de robots collaboratifs adaptables à plusieurs actions de manipulation dans la même journée. Equipés de capteurs de sécurité, ils permettent de travailler de façon sécurisée avec les opérateurs. On distingue la cohabitation de la collaboration :

  • En cohabitation, le cobot fonctionne en « co-voisinage » avec l’opérateur. Chacun exécute sa tâche sans interaction directe.
  • En collaboration, on observe une réelle interaction entre cobot et opérateur. Par exemple, le cobot transmet le produit à l’opérateur (ou inversement).

Au-delà des robots et des cobots présents dans nos usines, on peut également rencontrer des AGV pour l’automatisation de transport de matériel, des dispositifs de logistique automatisée (le futur magasin automatisé Exotec par exemple).

Côté LACROIX, nous travaillons avec des fournisseurs de renom tels que Fanuc, Mitsubishi, MIR et Omron pour déployer des projets d’automatisation avec l’appui d’organisme comme We Network par exemple. Nos robots et cobots répondent à différents cas d’usages : manutention, placement, soudure, vissage, assemblage, intégration, transport…

 

L’automatisation dans tous ces états…

  • 15 projets d’automatisation déployés
  • 400 heures consacrées aux formations et ateliers techniques
  • Une équipe de 10 personnes réparties sur 4 sites
  • 100 robots d’ici à 2025
  • Plusieurs centaines de collaborateurs en contact avec les cobots et robots

 

Portrait de famille des équipements automatisés de l’activité Electronics de LACROIX

Weeboo : Cobot de chargement et de déchargement de bobines sur une machine de comptage à rayons X

500 bobines par jour

Chargement libre par l’opérateur

Usage interne / multi-clients

 

Fanuc : Robot de chargement et de déchargement sur testeurs, presse de dégrappage et emballage

 

Temps de cycle : 20 secondes

Marché industriel

 

Timon : AGV (Automated Guided Vehicule), Evacuation en automatique de produits finis

300 missions par semaine

50 km parcourus par semaine

Multi-marchés

 

Omron : Vissage automatique

20 000 vis par semaine

Travail en cohabitation avec des opérateurs

Marché industriel

 

Exotec : Magasin de stockage automatisé avec la solution Skypod

Structure de 500 m2 environ

6720 bacs entreposés à 9m de hauteur sur 21 niveaux

7 robots

Multi-clients

 

Ligne de production automatisée : Chargement et déchargement de testeurs

Temps de cycle de 8 secondes

25 références produit

Marché domotique

 

Intégration : Station automatique d’intégration

5 processus en une cellule

48 produits par heure

Marché automobile

 

Testeur FCT : Manipulation des testeurs fonctionnels automatisés

2 testeurs et 1 poste de vissage

3 stations embarquées dans un système

150 produits par heure

Marché automobile

 

Robot à souder 

3,5 secondes par point de soudure

4 références produits

Marché domotique

Aujourd’hui, nous proposons systématiquement à nos clients des projets incluant de l’automatisation. Nous ne sommes qu’au début de l’automatisation et notre ambition est forte…

Vous cherchez une usine à la pointe de la technologie pour mener un nouveau projet électronique ?
Discutons-en !

LACROIX_SergiuszSonnenfeld_NB

Sergiusz Sonnenfeld en quelques mots

Passionné de nouvelles technologies, Sergiusz travaille depuis plus de 20 ans au sein de l’activité Electronics de LACROIX, dans l’usine de production électronique polonaise, à Kwidzyn. Il a occupé de nombreux postes, en débutant notamment en tant que technicien de réparation au service technique. Aujourd’hui, il est à la fois Responsable ingénierie tests & automatisation et Responsable automatisation groupe.


Commentaires

Partager sur votre fil d'actualité

Powered by WP LinkPress